De l'augmentation du temps de travail des profs (MAJ 21/04/08).

Publié le par ASP385

    Si j'encourage nos gouvernants à diminuer le temps de travail pour le salariés à 30h par semaine avec l'obligation d'embauche sur le temps libéré, je pense que le temps de travail des professeurs du second degré doit être augmenter à 30h sur établissement.
(Ne dites pas : ahhhhhhhhhhh!!! lisez jusqu'au bout!)

Je propose donc de faire travailler tous les professeurs du second degré à 30 h en établissement

-5 h d'enseignement en cours magistraux, avec 50 élèves, quitte à avoir des surveillants. (voir De la construction d'une éducation nationale).
(quoi que je ne sois pas fan des cours magistraux : De la fin des cours magistraux )

-10 h d'enseignement  pour les travaux en petit groupe. (10 élèves max : les grand CM sont le prix à payer pour obtenir des tds)

-5h heures d'activité avec élèves. Aujourd'hui il existe pour les enseignants d'EPS l'association sportive, il pourrait exister des associations artistiques diverses pour les autres enseignants. Cela aurait l'avantage certain de modifier le rapport à l'enseignant et à l'élève, ainsi que de casser le carcan de la compétition scolaire imposer par l'institution. A terme, rendre en partie à l'école son véritable intérêt : donner envie d'apprendre, être avide de connaissance, curieux... La réussite étant le reflet de cette volonté d'apprendre, cela signifie transformer la réussite scolaire en réussite éducative. Mais cela engendre que les enseignants soient aussi éducateur, et non simple boite à savoir (réforme des concours ??).
Ces heures devront necessairement être effectuées, en aucun cas convertis en heure d'enseignement. Elle pourront faire l'objet de cumul dans le cadre d'un projet nécessitant un temps de travail par semaine plus important.

-2h de travail collectif avec l'équipe pédagogique, administrative, IATOS et pourquoi pas les délégués de classes ou même des niveaux de classe. L'objectif de ces 5 h étant la concertation pour l'amélioratoin de la vie au sein de l'établissement, l'harmonisation des modes de travail des enseigants, l'échange entre personnels et élèves pour n'importe quel problème. Ces heures ne doivent pas pouvoir être destinnées à une autre occupation. Une simple heure passé en salle des profs ne peut être comptées au sein de ces heures.

Cela fait 22 h me direz vous, je vous répondrais alors qu'il en reste 8 pour préparer les cours, il me semble préférable qu'elles soient effectuée au sein de l'établissement.


Justification
             Pour la forme
    Cette mesure se veut etre reconnaissante du réel travail réalisé par les professeurs sur les établissements, qui y passent déjà au moins 25 h à 30 h par semaine mais dont la société n'en reconnaît que 20 ou 18 h. Changer le regard de la population sur le métier d'enseignant pour redorer leur blason en proposant un temps de travail égal au salarié du privée ou du public d'autre branche. Il ne s'agit pas de casser les acquis sociaux des enseignants mais de modifier leurs emplois du temps et les contenus pour que les élèves y gagnent et que les profs soient reconnus à leur juste titre par la société.
    Elle permet  à tous les enseigants de travailler un même nombre d'heure et d'en finir avec la disparité agrégé, EPS, autres discipline.
   Ceci doit s'accompagner d'une ouverture pour chaque enseignant au droit au cumul des emplois pour obtenir la possibilité de travailler au cours des multiples vacances scolaires. Le second salaire ne devant pas exéder le premier, il en est ainsi pour les professeur d'EPS actuellement. Parce que bien évidemment les salaires n'augmenteront pas, pour justification de ceci : les enseignants travail déjà 39h, sauf que ce temps pas officiellement comptabilisé. En somme il règne aujourd'hui une hypocrisie sur le nombre d'heures de travail des prof, cette mesure pourrait permettre d'y remédier.
    Augmenter le nombre d'heures sur établissement c'est aussi empêcher tous les enseignants de faire des heures sup ou pire d'aller bosser dans le privée dans les différentes boites d'éducation. Cela ne dérangera en rien ceux qui font bien leur boulot de prof et passe leur temps à faire le travail de ceux qui ne voient l'emploi de prof que comme une garantie salariale pendant qu'ils préparent les cours des plus riches. Pour en finir avec ceux qui détruisent le serivce publique alors qu'ils en vivent, pour en finir avec ceux qui empêchent les jeunes d'accèder aux emplois en prenant assez d'heures sup pour que les rectorats refusent les créations de postes.

Enfin si on fait le calcul des heures passé avec les élèves cela fait 20 pour 15 heures d'enseignement dont 10 avec moins d'élèves qu'actuellement. Le temps de travail personnel devrait donc diminuer, d'où les 8 h de préparation. Et le temps de présence des prof sur bahut se rapprochera de ce qui est demandé aux élèves, qui eux aussi ont leur devoirs.

       Pour le fond
L'objectif est d'ouvrir l'école au monde extérieur, d'amener les élèves à aimer l'école, à vouloir y venir pour réussir, pour connaître plus et mieux!  voir  :
De la construction d'une éducation nationale


Cela demande un engagement certain des enseigants, qui pour quelques uns en font déjà énormément dans cette voie là!





Sur d'autre blog et site  voir :

Publié dans éduca-tic

Commenter cet article