Quand les valeurs 68-hard sont déconstruites par les nouvelles générations.(ep4 la place des jeunes)

Publié le par archaea

Quand les valeurs 68-hard sont déconstruites par les nouvelles générations...


De l'éternelle place des jeunes

    Place aux jeunes, les vieux ont le pouvoir et font des lois qui n'influenceront même pas leur vie, ils décident pour les jeunes qui subissent...


    Ce langage doit être tenue depuis toujours, à peu près! Lors de ces années de changement on aurait pu croire qu'en prenant le pouvoir, parce qu'ils allaient le prendre, au moins en vieillissant, la place des jeunes évoluerait... Walou, nada, que couic! Les jeunes ont des stages mal payés ou des cdd de misère surlesquels les patrons font moins de sortis d'argent... mais ils ne comprennent pas que si l'argent ne tourne pas plus aujourd'hui au sein de l'emploi demain c'est leur retraite que l'on aura du mal à payer... Remarquez qu'il est fort propable que ce soit les mêmes qui ralent dans quelques années contre les jeunes qui ne bossent que 45 h par semaine alors que eux ont bossé toute leur vie et estime donc avoir le droit à une retraite...descente!

   

    En ayant le pouvoir d'achat et la majorité démographique ces ex 68 hard vont faire tournée l'économie à leur profit et orienté les politiques sur eux. A nous, les jeunes de nous adapter à eux?!



Comme on ne va pas tout mettre sur le dos des babyboomers 68-hard parce que tout n'est pas que de leur faute, en tout pas de la faute des idéaux qu'ils avaient, plus de leur détournement... Je vais arrêter cette série ici et voir si le public apprécie ce genre d'initiative dans le temps (4 jours c'est pas bien long...)


Pour conclure sur le sujet :

Cette génération aura eut à peu de chose près tout ce qu'elle aurait pu esperer et ne nous refile que bien peu de chose dans un état viable... Espérons qu'elle fasse tous ce qu'elle peu dans les 20 ans à venir, parce qu'elle pourra compter sur nous pour l'y aider... entre argent de vieux et dynamisme de jeune, le changement à de beaux jours devant lui... seule l'unité paiera!

Publié dans poli-tic

Commenter cet article